EVELYN ZELEDA BIECHER
antigone.jpg
eve.jpg

AUTRICE, M. EN SCÈNE, COMÉDIENNE

Directrice générale et artistique de Pitouche Company 

En 2006, Evelyn Z. Biecher, dramaturge, actrice et metteur en scène, a fondé la compagnie Evelyn Biecher et Pitouche Company qui accueille dans son équipe différentes nationalités et disciplines artistiques avec lesquelles elle a réalisé différentes mises en scène à caractère immersif et participatif, comme Fragments # 2 (2006), Homo Faber o la mierda siempre queda mierda" (2009), La merde reste toujours de la merde", L'inquiétante étrangeté de la vie quotidienne (2010), Fragments # 3 (2011), Antígona : otra vez tengo ganas de pegarle a alguien (2012), Pentesilea : dejadme dormir capullos

(2017) et Millions d'êtres vivant ensemble dans la solitude #1, #2 et #3 (2018, 2019 et 2020). Ses créations ont eu un grand impact sur les critiques et le public, les définissant à proximité du Théâtre Postmoderne.

 

Pitouche est libération, folie, amour, adaptation, rythme, évolution et transgression. Evelyn Biecher, est auteur, metteur en scène et interprète de ses propres créations et dispose d'une équipe nomade d'artistes qui l'accompagnent dans la réalisation de ses pièces ; avec eux, le travail du corps, de l'image, du son, de la musique, de la lumière et du texte, crée une relation poétique polysémique et séduisante.

 

La touche pitouche est le nom avec lequel on identifie sa propre langue, caractérisée par sa force radicale et même provocatrice. La touche Pitouche défie les normes du théâtre conventionnel, elle l'étend et construit ses œuvres dans une liberté absolue, où coexistent tous les arts: le théâtre, les arts vivants, les arts plastiques, les arts visuels, les médias audiovisuels où beaucoup d'autres disciplines coexistent. Ses spectacles généralement sont installés dans des lieux conventionnels et non conventionnels qui tiennent compte de la spécificité de l'espace, des caractéristiques spécifiques du lieu, afin de faire de la scène l'espace idéal où le public est une partie active du spectacle, l'intégrant comme point central tel un chœur grec.


 

Evelyn Biecher présente dans ses œuvres une vision critique, mordante et sensible de la société contemporaine, en étroite corrélation avec les éléments suivants la société contemporaine, avec les différentes mythologies. Elle transforme l'acte théâtral en un geste chargé d'élan, dans laquelle convergent une sensibilité délicate et en même temps la force brute de son expression. Ses écrits sont le fruit de son observation aiguë et sensible du monde. En raison de ses liens avec l'Amérique latine, notamment avec le Chili et le Mexique, et le vieux continent, la France et l'Espagne, ses textes offrent une singularité marquée par des tensions et des contradictions : beauté et dictature, la solidarité et la guerre, le sublime de la nature et sa destruction.

 

Evelyn Z. Biecher / Pitouche Company, a plus de 10 spectacles qui ont été présentés dans différents festivals nationaux et internationaux, en Colombie à Bogotá, Barranquilla, Bucaramanga, au Chili, en Argentine, en Uruguay, en Espagne, en France, au Mexique, à Cuba et au Brésil, participant également à différents scénarios de formation universitaire et scénique, par le biais de workshops spécialisés, de conférences et d'écriture créative. Ses œuvres ont fait l'objet d'analyses dans différents domaines académiques et théâtraux et certains de ses écrits ont été publiés.

 

Avec la performance Frag #2 ; (2006), présentée au Festival de Teatro de Valencia, en Espagne, elle a remporté son premier prix pour l'innovation, la qualité de la performance et l'engagement social. Avec le spectacle Frag #3 ; (Festival TEA de Tolède, Espagne, 2013), elle reçoit deux prix : le premier prix de la meilleure mise en scène du festival et le premier prix pour le caractère innovant du spectacle, soulignant sa mise en scène physique, l'interaction avec l'espace et le public et pour son thème actuel et son engagement social. Millones de seres viviendo juntos en soledad # 3, a également remporté le prix du public au Festival Expérimental de Teatro de Toledo (2019).

Sa recherche créative poursuit l'expansion du théâtre, de ses langages, de ses limites et de ses interactions, y compris géographiques et linguistiques, en construisant un réseau de création et de pensée entre la France et l'Amérique latine, notamment avec la Colombie et le Chili. Elle a été enseignante dans le domaine scénique à l'Université Marc Bloch de Strasbourg, et invitée spéciale du programme de maîtrise en écriture créative de l'Université nationale de Colombie, Ainsi qu'à l'Université des sciences et des arts du Chiapas au Mexique, à l'ESAD, Escuela Superior de Arte Dramático de Séville, Espagne elle a également donné divers ateliers, expositions, laboratoires, conférences et lectures de performances dans divers milieux artistiques, lors de festivals internationaux et de structures académiques comme l'Université de philosophie de Valence en Espagne, à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand et au Centre National du Costume de Scène (Moulins), à l’université Paris Diderot, Paris, France ainsi que le célèbre Collège Doctoral Européen de Strasbourg France, contribuant au débat sur la création scénique contemporaine.

Quelques expériences :

Au cours de sa carrière professionnelle, elle a travaillé avec l'auteur, acteur et metteur en scène congolais Dieudonné Niangouna, le metteur en scène italien Romeo Castellucci (Societas Raffaello Sanzio) l'actrice, chanteuse et auteur Chiara Guidi (Societas Raffaello Sanzio), le réalisateur Oskar Gómez Matta, Cia.Alakran, l'auteure Lina Prosa (Comédie-Française), ainsi qu'avec les chorégraphes Jan Fabre et Isabella Soupart. Dans la création technologique, collective, l'interaction avec le public et les lieux non conventionnels, elle travaille avec Pep Gatell, directeur de La Fura Dels Baus (2018), entre autres. Dans le domaine de la vidéo, elle a travaillé avec Ramón Diago (vidéo-créateur de La carnicería teatro Rodrigo García). Ses travaux les plus significatifs du cinéma sont Civil de Christopher Muñoz, sélectionné au Festival International de Clermont Ferrand (France), le film "Captif", une réalisation de Yann Gozlan et dans la série "Les Invincibles d'ARTE TV, entre autres.

 
 
Inteview Evelyn BIECHER , Antigona au BRESIL
06:26
Interview TV7  Evelyn BIECHER ANTIGONE - FRANCE
06:39
¡ME RINDO! ESCRITOS AL OIDO I Jaidy Díaz, Evelyn Biecher  // CIVARTES 2020
14:59

¡ME RINDO! ESCRITOS AL OIDO I Jaidy Díaz, Evelyn Biecher // CIVARTES 2020

I CIVARTES 2020 I Congreso Internacional Virtual de Artes / Diálogos entre las artes plásticas y visuales y otros medios artísticos en tiempos de hibridación ¡ME RINDO! ESCRITOS AL OIDO Jaidy Díaz, Evelyn Biecher «El arte no es algo que haga una sola persona, sino un proceso puesto en movimiento por muchos». Con esta frase de John Cage introducimos nuestro encuentro vital entre las artes plásticas y visuales, y el teatro. Jaidy Díaz (COL), artista plástica y Evelyn Biecher (FRA), dramaturga, directora de la Société Pitouch Company y actriz, han compartido el espacio de sus investigaciones y producciones artísticas, a veces en colectivo, a veces de modo individual desde hace algunos años. El resultado es un ecosistema de creación e investigación inédito y poroso en donde convergen las disciplinas TRANS/pasándolas, debatiendo sobre las técnicas y propiciando la construcción de sentido más que la narrativa. Cuestionando las rutas propias a la naturaleza de las artes plásticas y el lenguaje teatral, proponemos la experimentación de imágenes, espacios y poéticas, y el laboratorio de espacios, audiencias, dramaturgias y la presencia del cuerpo. En sentido estricto, nuestras obras habitan un lugar liminal difícil de catalogar, pues deambulan entre los conceptos expandidos de ambas disciplinas, a las que interpelamos de una manera profundamente critica su deber ser. Un borroso marco podría ser dibujado en las corrientes de las artes plásticas expandidas o el teatro posmoderno o pos dramático para su estudio. Millones de seres viviendo juntos en soledad, en sus tres versiones, Antígona: otra vez tengo ganas de pegarle a alguien, Pentesilea y Fragmentos 3, son algunas de las obras producidas bajo esta lógica, obras que responden a nuestro interés por asuntos contemporáneos de la sociedad: la migración, el cambio climático, la sobreproducción y el consumo, entre algunos. Fenómenos que activan la actualización del mito en nuestra sociedad contemporánea. Nuestro ejercicio privilegia lo vivo como acontecimiento (plástico y escénico); participa de las corporalidades, performatividades y teatralidades que vinculan no solo el campo del teatro sino las expresiones sociales, adopta formas y atmósferas variadas en la literatura, el video, el sonido y las artes plásticas; y se debate en la realización plástica atendiendo a sus desafíos estéticos y éticos. Con énfasis en nuestras metodologías y estrategias de creación e investigación, proponemos la video creación como forma de presentación, que buscará presentar nuestra experiencia y hará énfasis en la línea Prácticas artísticas intermedias en la investigación artística.
Interview radio RDL // HOMO-FABER / France
03:57
Rencontre avec Evelyn Biecher (spectacle Antigone)
05:15

Rencontre avec Evelyn Biecher (spectacle Antigone)

Rencontre à Barranquilla pour : Antigone Evelyn explique sa méthode. Barranquilla respira teatro, Luneta 50. (Antigona, otra vez tengo ganas de pegarle a alguien!) (Postmodern Theater / Théâtre Postmoderne) *Mise en scène / Auteur: Evelyn Biecher. Une ode à l'amour, à la vie et à la mort. A la vie après la mort. Mourir pour naître, être bien avec soi-même, la paix intérieure. Vivre et non survivre. Accepter la vie, comprendre les autres. Etre sincère avec soi-même. Ne pas avoir peur de dire non. Réaffirmer avec passion la liberté individuelle, la dignité humaine, la conscience du libre arbitre et le compromis personnel. Montrer la réalité actuelle, la consommation d'aujourd'hui, le capitalisme, l'amour d'aujourd'hui, la non communication et l'individualisme actuel. Un cri à l'amour qui se transforme en silence, cet amour qui fait mal, qui torture. Cet amour qui opprime la poitrine de douleur. Dans un monde qui n'appartient à personne, un espace salie où la réalité est manipulée par le système. Personnages qui parcourent les limites de leurs existences, témoins de l'abîme voisine qui deviennent des victimes de leur bourreaux en effaçant les limites de leurs existences. Des corps qui échangent et se mélangent ainsi, créant des liens avec pour motivation la survie comme dans une salle de jeux, ils luttent inconscients pour récupérer leurs âmes. Spectacle a été joué au: Festival de teatro de Bogota Colombie festival de teatro Coalican-Sinaloa Mexique Teatro Vreve, Bogota Colombie Luneta50 Barranquilla Colombie Cofradia teatral, respira teatro Barranquilla Colombie Sala circulo de las Artes / Toledo Espagne Funarte 42 Campanha de Popularização do Teatro e da Dança en Funarte / Belo Horizonte Brésil CRModa en / Belo Horizonte Brésil Corporacion VRAPA de / Santiago du Chili